Le B.A.BA de l’assurance emprunteur

Décès : elle intervient en cas de décès de la personne assurée. La prestation est le remboursement au prêteur du capital assuré au jour du décès

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties

Perte totale et irréversible d’autonomie : elle intervient lorsque la personne assurée se trouve dans un état particulièrement grave, nécessitant le recours permanent à une tierce personne pour exercer les actes ordinaires de la vie. La prestation est le remboursement au prêteur du capital assuré au jour de la consolidation de l’état de PTIA.

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties

Incapacité temporaire totale : elle intervient lorsque la personne assurée est temporairement inapte à exercer son métier

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties
  • Exercer son activité professionnelle OU toute activité pouvant lui procurer des revenus
  • Forfaitaire (% de la mensualité) ou indemnitaire (en fonction de la perte de revenu)
  • Couverture en cas d’absence d’activité professionnelle au moment du sinistre
  • Affections dorsales et psychiatriques avec ou sans conditions d’hospitalisation et intervention chirurgicales.

Invalidité Permanente totale : elle intervient lorsque la personne assurée est, de façon définitive, incapable d’exercer son métier. Le taux d’invalidité est calculé sur la base d’un barème croisé, en fonction du taux d’incapacité fonctionnelle et du taux d’incapacité professionnelle. Les prestations sont dues à partir d’un certain taux d’invalidité.

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties
  • Exercer son activité professionnelle OU toute activité pouvant lui procurer des revenus
  • Forfaitaire (% de la mensualité) ou indemnitaire (en fonction de la perte de revenu)
  • Couverture en cas d’absence d’activité professionnelle au moment du sinistre
  • Affections dorsales et psychiatriques avec ou sans conditions d’hospitalisation et intervention chirurgicales.
  • Taux d’invalidité plancher pour exercer la garantie (généralement 66%)

Invalidité Permanente partielle : c’est un complément de la garantie précédente. Elle intervient en général à compter d’un taux d’invalidité supérieur à 33%.

Invalidité totale et définitive : elle intervient lorsque l’assurée est dans l’impossibilité, constatée médicalement, de pouvoir exercer de manière totale et définitive, ses activités habituelles non professionnelles même à temps partiel ou toute activité rémunérée pouvant lui apporter gain et profit.

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties
  • Exercer son activité professionnelle OU toute activité pouvant lui procurer des revenus
  • Forfaitaire (% de la mensualité) ou indemnitaire (en fonction de la perte de revenu)
  • Couverture en cas d’absence d’activité professionnelle au moment du sinistre
  • Affections dorsales et psychiatriques avec ou sans conditions d’hospitalisation et intervention chirurgicales.
  • Taux d’invalidité plancher pour exercer la garantie (généralement 66%)

Perte emploi : elle intervient en cas de chômage total de la personne assurée et lorsqu’elle perçoit une allocation de chômage.
Elle est accordée après une période de franchise et une période de carence pour une période donnée.

Ce qu’il faut regarder :

  • Les exclusions spécifiques
  • La date de fin des garanties
  • Les délais de franchise et de carence
  • La période de chômage
  • La période cumulée de prise en compte
  • Le plafond des garanties
  • Forfaitaire (% de la mensualité) ou indemnitaire (en fonction de la perte de revenu)

En outre, ce qu’il faut AUSSI regarder :

  • L’irrévocabilité des cotisations (même en cas d’aggravation du risque.
  • L’exonération du paiement des cotisations Incapacité/invalidité durant la prise en charge
  • C’est l’assureur qui fixe le niveau d’incapacité/invalidité et non la Sécurité Sociale
  • Les exclusions

Les exclusions les plus courantes pour le Décès :

  • Suicide durant la première année (mais pris en compte la 1ère année pour le financement d’une résidence principale et à concurrence de 120.000 €),

Les exclusions les plus courantes pour la PTIA :

  • Tentative de suicide,
  • Alcoolisme chronique, usage de drogue et stupéfiants non prescrits

Les exclusions les plus courantes pour l’ITT, IPT, ITP… (et parfois pour le DC-PTIA) :

  • Participation à des courses, compétitions (sauf garantie souscrite) de manière professionnelle,
  • Pratiques de sports à risque (sauf garantie souscrite) : sport aérien, spéléologie, plongée…
  • Conséquences d’une rixe, d’une guerre civile ou étrangère

Comment est calculé le tarif :

Age de l’assuré
Montant emprunté
Garanties souscrites
Antécédents médicaux
Taille &Poids
Kms parcourus au niveau professionnel
Activité manuelle ou hauteur
Fumeur / non fumeur
Pratique de sports à risque
etc.

Des questions ?